Les tendances actuelles des FinTech

Publié le - mis à jour le

Découvrez les dernières actualités dans le secteur des FinTech. 

FinTech est l'abréviation de «Financial Technology», le concept central des changements structurels et de la numérisation dans le secteur des services financiers. Sous le nom de FinTech, on entend que les services financiers sont les infrastructures numériques permettant la mise en place de nouveaux types d'accords et de procédures dans les domaines bancaires classiques. Selon Jean Rognetta, Délégué Général de Croissance Plus, une association française d’entrepreneurs « la révolution numérique défie de plus en plus les services bancaires et les assurances, secteur industriel qui pourrait être bientôt transformé ».  

Les investisseurs ciblent maintenant toutes les entreprises qui fournissent des solutions de paiement : paiements numériques, en ligne, transferts P2P, monnaies numériques. Rien qu’en 2014, le montant des investissements dans sociétés FinTech a dépassé 12 milliards de dollars. En ce qui concerne la France, le plus important segment de FinTech est celui des paiements numériques, dont la valeur globale d’investissement devrait atteindre 80 milliards d’Euros.

Les FinTech en Europe 

Le segment du marché des paiements numérique est déterminé par les transactions réalisées en ligne selon différents moyens de paiement (cartes bancaires, paiement à débit direct, facture) et grâce à divers dispositifs (ordinateur, smartphone, tablette ou portable). Au-delà des paiements numériques, les FinTech – qui comprennent également de nombreuses startups  - s’adressent à un large éventail de technologies et de services tels que blockchain, Bitcoin, plateformes de trading, platformes peer-to-peer (échange de devises en espèces), marchés online de financement de capitaux, plateformes de crowdfunding et plateformes de consommation collaboratives qui acceptent les paiements de tiers, les solutions intelligentes de point de vente qui aident les commerçants à se développer dans un environnement numérique, les marchés en ligne pour les gestionnaires de fonds, etc.

Le cadre réglementaire défini accompagne et favorise le développement durable des FinTech. La Directive Européenne sur la monnaie électronique détermine une base réglementaire et des règles pour transformer ces technologies en services et modèles financiers novateurs. Toutefois, alors que la réglementation sur les différentes solutions de monnaie électronique est très serrée, les opportunités commerciales pour les FinTech resteront limitées tant qu'elles n’auront pas accès aux services bancaires de base...