La protection des données personnelles, enjeu majeur de la société numérique

Publié le - mis à jour le

Les enjeux de la sécurité et de la protection des données. 

Sécurité et confidentialité des données

Les utilisateurs sont maintenant plongés dans un environnement informatisé fixe, mobile et omniprésent, reliés via l’Internet, les réseaux sans fil, les puces RFID, les échanges M2M, … Ils laissent de toute part des empreintes numériques de leurs actions et centres d’intérêt sans être conscients qu’elles sont leurs marqueurs identitaires. Des services personnalisés, la réelle « force motrice » commerciale de l’Internet,  ainsi que la géolocalisation - source de nouveau services principalement dans le commerce ou même les réseaux sociaux - soulèvent des questions sur la sécurité de l’identité et la confidentialité. Le risque existe en particulier dans les relations qu’on établit entre les données collectées. Même si les données privées ou personnelles ne sont pas publiées, elles peuvent souvent être récupérées à partir de sites web publics grâce à des techniques d’extraction et d’interférence. La protection de la vie privée représente donc un  enjeu majeur pour la société. 

De nouvelles techniques de protection des données

D’importantes actions ont été menées visant à développer des techniques de protection efficaces telles que les PET (Privacy Enhancing Technologies) relatives à la minimisation des données et le contrôle de leurs données personnelles. Aussi, d’autres approches apparaissent : rendre les données anonymes, avoir le droit de disparaitre de la toile, ou fournir son consentement libre et éclairé de la transmission de nos données personnelles. Aussi, la conception de solutions aux problèmes de protection de la vie privée exige de sérieuses compétences informatiques en sécurité, réseaux de communication,  recherche des données, crytographie, langages de programmation, méthodes d’usage, … Pour atteindre les objectifs visés, les solutions possibles nécessitent le plus souvent une combinaison de ces compétences. Protéger les informations d’identification en utilisant des outils de confiance qui agissent comme un coffre-fort numérique portable (jetons par exemple) est très clairement l’approche la plus sécurisée pour répondre aux exigences de sécurité et de confidentialité.

Outre les aspects technologiques et réglementaires de la vie privée, il faut tenir compte de sa dimension économique : sa capacité à surmonter la méfiance – elle donne accès à de nouveaux services utiles à la société - mais aussi sa capacité intrinsèque – elle génère une activité industrielle via son besoin de réponse, notamment en matière de sécurisation des échanges d'informations et de transactions.